L’art de se donner (et d’atteindre) un objectif

L’art de se donner (et d’atteindre) un objectif

 

 

Si vous êtes comme n’importe quel être humain, alors vous avez des rêves et des objectifs. Il y a même probablement beaucoup de choses – grandes ou petites – que vous aimeriez accomplir.

 

Et si vous vous intéressez aux enseignements du développement personnel et de la connaissance de soi, vous avez sans doute découvert qu’il existe un point commun entre les gens qui réussissent : ils se fixent tous des objectifs. En effet, la mécanique de l’accomplissement de nos objectifs commence dès la première étape de planification des objectifs que l’on aimerait atteindre. Cette simple action fait la différence.

 

Mais mis à part le fait d’avoir des objectifs, les gens qui font avancer les choses, qui grandissent et ont un impact, ont quelque chose en plus : ils travaillent tous (beaucoup) pour concrétiser leurs rêves.

En effet, l’erreur commune en ce qui concerne les objectifs, c’est justement de mettre trop d’emphase sur l’objectif, plutôt que sur le processus qui va nous amener vers celui-ci.

Nous, on va essayer de ne pas faire cette erreur.

 

 

Que pouvez-vous gagner à la lecture de cet article ?

 

Justement, dans cet article, vous découvrirez que lorsqu’on applique proprement l’art de se donner un (ou des) objectif(s), cette démarche en elle-même peut devenir un outil qui augmente efficacement les chances de faire de nos rêves une réalité.

Mais avant d’en arriver là, on est en droit de se poser la question suivante : est-ce que l’accomplissement de nos rêves et de nos objectifs est susceptible de produire notre bonheur ?

 

 

Accomplissement = Bonheur ?

 

Comme vous le savez, sur Productif Zen, on parle d’organisation, de gestion du temps et de développement personnel mais tout cela sans perdre de vue l’essentiel : trouver le bonheur dans l’ici et maintenant. Pour moi, rechercher le bonheur à l’extérieur de soi c’est comme poursuivre un mirage. C’est plutôt à l’intérieur de soi qu’il faut regarder. Et pour cela, je donne beaucoup d’importance au moment présent.

 

Mais alors, vivre en pleine conscience est-il compatible avec les objectifs ? J’ai déjà écrit un article sur mon autre blog Pensées Naturelles dans lequel je partageais mon point de vue sur le sujet. Selon moi, c’est tout à fait compatible. L’important, c’est de ne pas perdre de vue ce qui compte le plus (le voyage) et pour cela, il faut savoir cultiver un certain détachement vis-à-vis de notre destination et apprécier l’ici et maintenant à sa juste valeur. Sans pour autant arrêter d’avancer vers notre destination. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à cliquer ici pour découvrir l’article complet (article en construction ⚠).

 

Mais en gros, voici ce qu’on peut retenir : on devrait toujours mettre plus d’attention sur le processus que sur l’objectif. Justement, connaissez-vous la différence entre objectif et processus ?

 

 

Différence entre Objectif et Processus :

 

Imaginez un bateau à rames…

 

 

Les objectifs sont comme le gouvernail sur le bateau. Ils définissent la direction et déterminent où vous allez. Cependant, si vous changez régulièrement de direction (et donc d’objectifs), vous allez vite tourner en rond.

Les rames représentent le processus qui va vous amener à l’accomplissement de vos objectifs. En effet, votre progression dépendra de la vitesse à laquelle vous ramez. Il va falloir passer à l’action et faire des petits pas quotidiens pour avancer.

 

Et c’est vrai pour tout !

  • Si vous êtes un musicien et que votre objectif est de sortir un nouvel album. Le processus sera de jouer et de composer chaque jour.
  • Si vous êtes un artiste et que votre objectif est de préparer une exposition. Le processus sera de peindre chaque jour.
  • Si vous êtes un entrepreneur et que votre objectif est de mettre un projet sur pied. Le processus sera de passer à l’action et de bosser sur votre projet tous les jours.

 

Vous voyez, les personnes productives et prospères sont celles qui pratiquent les choses qui leur importent sur une base constante. Les meilleurs athlètes sont ceux qui s’entraînent à la même heure chaque jour. Les meilleurs écrivains sont ceux qui s’astreignent à écrire chaque matin. Ce principe s’applique dans tous les domaines.

 

Je veux en venir à l’idée suivante : au lieu de passer trop de temps sur vos objectifs, vous devriez choisir ce qui est prioritaire (ce qui compte pour vous) et ensuite définir une routine quotidienne pour y parvenir de manière cohérente.

Hé hé, je vous vois déjà en train de cligner des yeux et de faire une drôle de tête. Oui, c’est bien ce que j’ai dit : créez votre routine quotidienne du succès et faites-en votre meilleure amie.

 

Je sais, le mot « routine » a souvent une connotation négative. Le problème, c’est que beaucoup de gens ne connaissent pas le pouvoir des routines. Alors ils finissent bien souvent par tomber dans le cercle des routines ennuyeuses.

Le mot « routine » est un diminutif de route. En gros, la routine, c’est la route qu’on choisit de prendre, celle qu’on choisit de suivre par habitude. D’où l’importance de créer une routine qui soit alignée avec vos objectifs. C’est votre petite routine quotidienne qui déterminera vos progrès. Vous n’arriverez jamais vers votre destination juste en tenant le gouvernail. Vous devez ramer.

Et vous, quelle route choisissez-vous de suivre ? Je vous aide à clarifier cela dans la suite de l’article 🙂

 

 

En pratique, c’est quoi l’art de se donner (et d’atteindre) ses objectifs ?

 

1. DÉTERMINER LA DIRECTION À PRENDRE :

 

 Avant de vous concentrer sur tel ou tel objectif, vous devriez déjà faire le point sur vos priorités. En effet, je pense qu’il est vraiment essentiel de déterminer les choses qui comptent vraiment pour soi et de les classer par ordre de priorité. En faisant ce simple exercice et en découvrant ce que j’appelle les « priorités de vie », il devient tout de suite naturel d’orienter notre temps et notre énergie dans la bonne direction.

 Une fois que vous aurez une idée claire de vos priorités, c’est le moment de déterminer vos objectifs. Pour cela, il faut rester simple et se focaliser sur le plus important. Si vous vous dispersez dans tout un tas d’objectifs, vous aurez moins de chance de réussite. Mais en principe, si vous avez une bonne idée de vos priorités, il n’y a aucune raison de faire cette erreur (cliquer ici pour découvrir vos priorités de vie).

 

Voici un petit exemple concernant deux de mes priorités (et les objectifs qui vont avec) :

Priorité 1 : Mon blog.

Objectif : créer de bonnes fondations en écrivant un maximum de contenu de qualité.

 

Priorité 2 : La guitare.

Objectif : compléter ma formation en ligne.

 

Comme vous le voyez, les objectifs que je me suis donnés sont très simples. Pas besoin de se mettre la pression. Au lieu de cela, on évite le stress inutile et on se concentre sur notre petite routine quotidienne, plutôt que de se soucier des grands objectifs qui peuvent « changer la vie ».

Dans une interview, Martin Latullipe (un des plus grands conférenciers francophones et créateur de l’académie Zéro limite) partage la difficulté qu’il a éprouvée lors de sa première conférence (devant des enfants à l’école ^^). À cette époque, il n’aurait jamais pu imaginer qu’un jour, il irait faire des conférences devant plus de 6000 personnes. En fait, ça n’avait pas d’importance pour lui. Plutôt que de se soucier des grands objectifs, il s’appliquait à mettre son énergie en direction de ses passions.

En gros, les objectifs nous donnent une simple direction et le plus important, c’est de s’engager dans le processus et donc d’avancer un pas après l’autre dans la direction qui nous fait vibrer.

 

 

2. S’ENGAGER DANS LE PROCESSUS :

 

Vous connaissez maintenant vos priorités de vie et vous avez fait le point sur vos objectifs. Le moment est venu de créer votre petite routine. Pour cela, il suffit de déterminer le temps que vous allez consacrer à chacun de vos objectifs.

Ce n’est pas plus compliqué que cela. Il suffit de se donner une plage de temps que l’on consacre à notre objectif et de s’y tenir tous les jours. Faites l’exercice pour chacune de vos priorités.

 

Pour vous faire une idée, voici à quoi ressemble ma routine quotidienne :

Ma routine matinale :

  • Méditation = 40 min.
  • Méthode Wim Hof (exercices de respiration et d’exposition au froid) = 20 min.
  • Écrire dans mon journal = 10 min.

 

Pendant la journée :

  • Blog = 2 h
  • Lecture = 20 min.
  • Guitare = 20 min.

 

Ces actions-là, je les pose tous les jours sans exception. J’y suis fidèle.

Maintenant à vous de jouer. C’est votre engagement quotidien qui fera la différence. Pour atteindre vos objectifs, il va falloir ramer !

 

L’homme sur cette image s’appelle Mike Horn. C’est l’un des – si ce n’est pas le – plus grand explorateur-aventurier de l’extrême. Parmi ses nombreux exploits, il a fait le tour de la Terre en suivant la ligne de l’Équateur en solitaire et sans moyen de transport motorisé en 16 mois. Il a aussi fait un trek de 20 000 km autour du cercle Arctique (là-où-personne-ne-va) sans chiens ni véhicule motorisé en 27 mois… Pendant cette dernière aventure, il s’est parfois retrouvé dans des conditions météorologiques extrêmes et il raconte que certains jours, il fallait plus d’une heure pour faire 20 mètres. Comme il le dit : « Je ne m’autorisais jamais à regarder derrière, quoi qu’il arrive, je devais continuer d’avancer ». Je ne sais pas vous, mais moi, ça m’inspire beaucoup et c’est un très bel exemple d’engagement.

 

 

3. TROUVER SON POURQUOI :

 

Maintenant que vous connaissez vos priorités, vos objectifs et que votre routine quotidienne est en place, il va falloir rester persévérant et motivé.

Pour cela, l’astuce, c’est de connaître votre « Pourquoi ». C’est simple, sans pourquoi, il ne peut pas y avoir de persévérance, ni de motivation. C’est lui qui nous pousse à agir. La véritable force qui fait bouger les choses, c’est notre pourquoi.

 Pour cela, l’exercice est simple. Faites la liste de tous les bénéfices à gagner en poursuivant votre objectif.

 

Pour vous donner une idée, je reprends mon exemple précédent :

Priorité 1 : mon blog.

Objectif : créer de bonnes fondations en écrivant un maximum de contenu de qualité.

Routine quotidienne : 2 heures par jour.

Pourquoi ? Cela me permet de structurer mes idées ; de grandir (je suis la première personne qui bénéficie de mes articles) ; d’améliorer mon style d’écriture et mon orthographe ; d’améliorer ma façon de m’exprimer à l’oral (avec mes vidéos) ; je peux me construire une communauté de lecteurs ; cela peut aussi m’ouvrir des portes (écrire un livre, créer une formation, etc.) ; et aussi, simplement, parce que j’adore faire ça. Bref, la liste des bénéfices est vraiment longue.

 

Priorité 2 : la guitare.

Objectif : compléter ma formation en ligne.

Routine quotidienne : 20 minutes par jour.

Pourquoi ? Aujourd’hui, ma créativité est assez limitée car je ne suis pas encore très à l’aise. En

suivant des cours, je sais que dans 2 à 3 ans, j’aurais un assez bon niveau et je pourrais vraiment

m’amuser.

 

Un moyen efficace pour déterminer « votre pourquoi », c’est de mesurer le coût de l’inaction : si vous ne poursuivez pas les choses qui vous font vibrer, où serez-vous dans un an ? Dans cinq ans ? Et dans dix ans ? (Que ce soit émotionnellement, physiquement et financièrement).

« Nommé doit être ta peur avant de la bannir tu pourras » Yoda

 

Et vous, quel est le pourquoi qui vous pousse à avancer ? Où serez-vous dans 5 ans si vous ne poursuivez pas les choses qui vous font vibrer ?

 

 

Les points clés à retenir :

 

La théorie :

  • Premièrement, ne pas perdre de vue ce qui compte le plus : le voyage. Toutes les traditions le disent : le bonheur, c’est en soi qu’on peut le trouver. C’est pourquoi nous devrions cultiver un certain détachement vis-à-vis de nos objectifs et savoir apprécier pleinement l’ici et maintenant.
  • Nos objectifs sont comme le gouvernail d’un bateau : ils nous mettent dans la bonne
  • Les rames d’un bateau représentent le processus qui nous amène à l’accomplissement de nos objectifs. Notre progression dépend de la vitesse à laquelle on rame.
  • En effet, les personnes productives et prospères sont celles qui pratiquent les choses qui leur importent sur une base constante. Alors le plus important pour avancer vers nos objectifs, c’est de rester dans l’action.

 

La pratique :

  • Première étape – La direction: pour cela, prenez un peu de temps pour identifier les choses qui comptent vraiment pour vous (vos priorités de vie) et écrivez vos objectifs.
  • Deuxième étape – Le processus: créez votre routine en déterminant une plage quotidienne de temps à consacrer à votre objectif.
  • Troisième étape – Le pourquoi: prenez du temps pour mesurer les bénéfices à gagner en poursuivant vos objectifs. Déterminez également le coût de l’inaction. Où serez-vous dans quelques années si vous n’agissez pas ?

 

 

Aller plus loin :

 

Découvrez vos priorités de vie : dans cet article, vous découvrirez qu’en connaissant vos priorités de vie, vous pourrez planifier vos journées plus facilement et orienter vos actions en fonction de ce qui compte le plus pour vous. Rien de mieux pour atteindre un idéal de vie. Cliquez ici pour lire l’article.

 

La méthode des petits pas : dans cet article, vous découvrirez que le temps est en faveur de celui qui fait des petits pas. Nos petites actions répétées avec consistance déterminent la qualité de notre vie future. Cliquez ici pour lire l’article.

 

 

Et voilà 🙂

 

C’est déjà la fin de cet article. J’espère qu’il vous aidera à poser tous les jours, des petites actions qui vont dans le sens de vos passions. Comme le dit Confucius :

“Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie”.

 

Si le cœur vous en dit, je vous invite à me laisser un commentaire, à me poser une question, ou à simplement partager votre retour d’expérience. Je me ferais un plaisir de vous lire et de répondre.

Si l’article vous a plu, pensez aussi à faire un tout petit geste en le partageant ou en cliquant sur j’aime 👍

 

Bonne journée à vous,

Nils

 

Une flêche bleu

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    34
    Partages
  •  
  • 34
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.