Pourquoi avoir le sens des priorités ?

Pourquoi avoir le sens des priorités ?

 

 

Que pouvez-vous gagner à la lecture de cet article ? Vous découvrirez comment organiser intelligemment vos journées afin d’avancer vers vos objectifs, de respecter vos engagements et tout cela en restant zen et en travaillant moins.

                                 

L’art de faire les bons choix :

 

En matière d’efficacité personnelle, apprendre à faire les bons choix et à hiérarchiser nos priorités est une compétence indispensable à développer. Cela apporte :

 

  • Une meilleure gestion du temps.Faire les bons choix
  • Plus d’accomplissements de nos projets et de nos
  • Et cela tout en restant zen et serein au quotidien.

 

En effet, en apprenant à discerner nos priorités, on peut éliminer le superflu et se concentrer sur ce qui compte vraiment. Lorsqu’on utilise notre temps et notre énergie avec sagesse, on devient plus productif et on accomplit plus en moins de temps.

 

Voici 3 choses à connaître pour apprendre à hiérarchiser vos priorités :

 

  1. Penser comme un essentialiste : l’objectif, c’est d’apprendre à penser en termes de moins mais mieux.C’est un état d’esprit dans lequel on cultive la simplicité et on apprend à discerner ce qui compte vraiment. En gros, ce qui est essentiel est toujours prioritaire. Ce mindset nous aide à réduire notre emploi du temps et à simplifier notre quotidien. Pour cela, il faut savoir faire des sacrifices et éliminer le non-essentiel. Cliquez ici pour découvrir l’essentialisme.

 

  1. Penser 20/80 : connaissez-vous la loi de Pareto ? Cette loi énonce qu’environ 20 % de nos efforts (ou des causes) apportent environ 80% de nos résultats (des effets).  En fait, dans n’importe quelle activité, unegrosse partie de nos résultats découle toujours d’un mince segment d’effort que l’on a investi auparavant. Alors cela démontre l’importance de faire au mieux pour se focaliser sur les 20% d’efforts qui auront un maximum d’impact sur l’accomplissement de notre objectif. En gros, c’est la même chose que l’essentialisme mais vue sous un autre angle.

 

  1. Mettre les grosses pierres en premier : quel est le meilleur moyen de faire rentrer des grosses pierres, des cailloux et du sable dans un bocal ? En faisant preuve de bon sens, on mettra d’abord les grosses pierres, puis les cailloux, et enfin, on mettra le sable qui viendra se faufiler entre les grosses pierres et les cailloux. Les grosses pierres représentent les choses et les tâches qui comptent le plus pour nous. Ce sont les plus importantes et elles doivent toujours passer en premier. Les cailloux représentent les choses qui restent importantes mais pas autant que les premières. Ces choses-là doivent toujours passer en deuxième. Le sable représente les petites choses et le superflu. Cela doit passer en dernier. Cela illustre comment bien hiérarchiser nos priorités

 

 

La boussole et l’horloge :

 

Super, on comprend un peu mieux l’importance d’une bonne gestion des priorités. Mais maintenant, je voudrais aller un peu plus loin et illustrer cela avec un petit exemple que j’aime beaucoup. Pour faire les bons choix et développer l’art de prioriser les choses, il est nécessaire de connaître la différence entre l’horloge et la boussole afin de savoir les utiliser adéquatement.

 

HorlogeL’horloge nous aide à utiliser notre temps intelligemment. Nous avons tous des engagements, des activités, des tâches à faire, et parfois des rendez-vous. Et bien sûr, certaines choses sont plus urgentes que d’autres.

 

BoussoleLa boussole nous aide à avancer dans la bonne direction. Nous avons tous nos propres valeurs, des objectifs et des buts que nous poursuivons. Toutes les tâches reliées à nos valeurs et objectifs sont importantes car ce sont elles qui nous rapprochent de l’idéal que l’on aimerait atteindre.

 

Avec cela, on comprend que le meilleur moyen d’utiliser notre temps et notre énergie pour accomplir nos objectifs en toute sérénité, c’est de :

 

  • Toujours garder notre boussole à l’œil afin d’avancer dans la bonne direction (en faisant ce qui est important en premier)
  • Toujours garder notre horloge à l’œil afin de respecter nos engagements (en programmant intelligemment notre journée).

 

De plus, certaines choses sont plus ou moins urgentes et d’autres sont plus ou moins importantes. Et ce qu’il faut retenir c’est que : « L’importance est un choix et l’urgence est un fait. »

 

Alors pour être sûr de nous rapprocher de notre destination, on doit toujours prioriser l’importance sur l’urgence. Bien sûr, cela dépendra toujours du niveau d’urgence de la tâche et vous êtes la meilleure personne pour identifier cela dans votre quotidien, mais l’idéal est de toujours faire de notre mieux pour effectuer ce qui est important en premier.

 

Les petit pas de MowgliEn effet, c’est en se concentrant quotidiennement sur les tâches importantes que l’on pourra atteindre nos objectifs. Et à ce sujet, j’ai déjà écrit un article sur la méthode des petits pas, dans laquelle j’explique que les petites actions quotidiennes (même minimes et insignifiantes)  auront des répercussions qui seront exponentielles sur le long terme (car toutes ces petites actions mises bout à bout amèneront de grands résultats). Cliquez ici pour découvrir l’article.

 

  

Avoir de la clarté concernant notre destination :

 

Comme on l’a vu, notre horloge nous permet de respecter nos engagements et de bien planifier notre journée. Mais on devrait aussi toujours jeter un coup d’œil à notre boussole afin d’avancer dans la bonne direction. Mais pour avancer dans la bonne direction, encore faut-il connaître notre destination !

 

En effet, le problème des gens qui gèrent mal leur temps et qui font les mauvais choix est lié au fait que :

 

  • Ils ne savent pas où ils vont.
  • Ils n’ont pas d’objectif et d’idéal.
  • Et ils ne connaissent pas leurs

 

Ces gens-là ne peuvent pas progresser vers la réalisation de leur idéal tout simplement parce qu’ils perdent trop souvent de vue cet idéal ainsi que les valeurs qui vont avec. Comme disait Sénèque : « Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va ».

 

À l’inverse, il est difficile d’emprunter le mauvais chemin quand on sait clairement où on va. La clarté amène aux bons choix et les bons choix nous amènent à prendre les bonnes décisions. Alors, gérer nos priorités du quotidien devient tout de suite plus facile.

 

En gros, il y a deux types de priorités :

 

Les priorités de vie : ce sont simplement nos activités, notre profession, nos loisirs, etc. On doit les classer par ordre de priorité afin d’avoir une vision claire de ce qui compte le plus pour nous-même. Voici un exemple concernant mes propres priorités afin de vous donner une petite idée :

  1. Ma santé mentale.
  2. Ma santé physique.
  3. Relation intime.
  4. Famille et amis.
  5. Mes blogs.
  6. La peinture.
  7. Culture (lire, regarder des vidéos, apprendre).
  8. Jouer de la guitare.

 

Cela n’est que mon exemple personnel, mais en tout cas, en identifiant ce qui est essentiel sur le plan de notre propre vie et en classant ces choses par ordre de priorités, planifier notre journée deviendra tout de suite plus facile. J’ai écrit un article qui décrit de A à Z comment découvrir vos propres priorités de vie. Si cela vous intéresse, vous pouvez cliquer ici pour découvrir l’article.

 

Les priorités du quotidien : de même, nous devons apprendre à classer nos tâches du quotidien par ordre de priorités. Cela nous permet d’avancer pas à pas vers nos objectifs mais aussi de pouvoir organiser notre temps et notre journée en restant zen et en profitant de chaque instant. On découvrira un peu plus bas comment le faire, mais en attendant, on peut retenir que le simple fait de connaître nos priorités de vie va nous aider à gérer nos priorités du quotidien. D’où l’importance d’avoir une vision claire de notre destination et de nos priorités de vie.

 

 

Comment bien gérer nos priorités du quotidien :

 

Impeccable, vous avez maintenant un vrai sens des priorités. Mais ça n’est pas encore fini.

 

Voici 2 choses pour mieux organiser vos priorités du quotidien :

 

  1. Tenir une To Do List : c’est simple, le fait de tenir une To Do List nous permet de garder les idées claires et d’avoir une vision parfaite de nos priorités de la journée, des jours à venir et même des mois à venir. On peut ainsi programmer notre journée intelligemment et cela nous permet d’accomplir nos objectifs avec calme et sérénité. Cliquez ici pour découvrir comment tenir une to do list.

 

  1. Apprenez à procrastiner : on ne peut pas tout faire et le problème, c’est qu’on vit dans une société où l’on veut tout avoir du premier coup. Mais si vous voulez respirer, rester zen et accomplir tout en travaillant moins, il faut développer l’art de la procrastination volontaire (ou procrastination créative). En gros, une fois qu’on sait identifier nos priorités, il faut aussi savoir remettre à demain ce qui est moins prioritaire et éliminer le non-essentiel !

 

 

Et maintenant ?

 

L’essentiel à retenir : avoir le sens des priorités est un état d’esprit qui se développe. C’est une démarche dans laquelle on utilise notre temps et notre énergie avec sagesse en programmant intelligemment notre journée. Cela nous permet, non seulement de respecter nos engagements mais aussi, surtout, d’avancer en direction de nos objectifs (en faisant ce qui est important en premier).

 

Voilà, je pense que l’essence du message est passée. J’espère que cet article vous a plu, et si c’est le cas, je vous invite à le partager ou à cliquer sur j’aime car cela améliorera la visibilité sur Google et d’autres personnes pourront le découvrir.

Je vous invite à me laisser votre commentaire car je suis vraiment curieux d’avoir votre retour sur le sujet et je me ferais un immense plaisir de vous lire et de répondre.

 

Pour clôturer cet article, j’aimerais partager un texte de Sénèque que je trouve juste formidable :

 

Les priorités selon Sénéque.« Être heureux, c’est apprendre à choisir. Non seulement les plaisirs appropriés, mais aussi sa voie, son métier, sa manière de vivre et d’aimer. Choisir ses loisirs, ses amis, les valeurs sur lesquelles fonder sa vie.

Bien vivre, c’est apprendre à ne pas répondre à toutes les sollicitations, à hiérarchiser ses priorités. L’exercice de la raison permet une mise en cohérence de notre vie en fonction des valeurs ou des buts que nous poursuivons.

Nous choisissons de satisfaire tel plaisir ou de renoncer à tel autre parce que nous donnons un sens à notre vie – et ce, aux deux acceptations du terme : nous lui donnons à la fois une direction et une signification. » Sénèque.

 

Passez une belle journée 🙂

 

 

Aller plus loin :

 

Découvrez vos priorités de vie : comme je l’ai partagé plus haut, le simple fait de connaître nos priorités de vie nous aide à mieux organiser et planifier nos tâches quotidiennes. C’est pourquoi il est important d’avoir une vision claire de notre destination et de nos priorités de vie. Cliquer ici pour découvrir l’article

 

.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    29
    Partages
  •  
  • 29
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *