Principe de Pareto – Comment faire mieux avec moins ?

Principe de Pareto – Comment faire mieux avec moins ?

 

 

Les haricots de ParetoLe principe de Pareto est un concept intéressant qui permet d’obtenir davantage de résultats dans tous les domaines de notre vie, et cela avec moins d’effort. A l’origine, ce principe fut découvert par l’économiste italien Vilfredo Pareto. A la fin des années 1800, alors qu’il s’amusait à faire pousser des pieds de petits pois dans son jardin, il s’aperçut après avoir analysé sa production que 80% de ses pieds provenait de 20% des cosses plantées. En étudiant la répartition des richesses dans le monde, cette petite découverte l’a amené à s’apercevoir plus tard que 20% des pays se partageaient 80 % des richesses du monde. Il s’intéressa ensuite à chacun de ces pays-là et se rendit compte que 20% de la population d’un pays détenait 80% des richesses de ce même pays.

La majorité des récompenses semble toujours profiter à un petit pourcentage de personnes. Par exemple, dans le monde du football, 77 nations différentes ont participé à la Coupe du Monde et seulement trois pays – le Brésil, l’Allemagne et l’Italie – ont remporté 13 des 20 premiers tournois de la Coupe du Monde.

C’est de cette compréhension que le principe de Pareto est né. Et aujourd’hui, ce principe est largement popularisé. En gros, la loi de Pareto (ou règle du 80/20) c’est :

Loi de Pareto (20/80)

  • 20 % des efforts (ou des causes) apportent 80% des résultats (des effets).

 

Quelques exemples avec la loi de Pareto :

Bien sûr, cette loi s’applique dans de nombreux domaines. Voici une petite liste d’exemples :

  • 20% des clients apportent 80% du chiffre d’affaires.
  • 20% des entreprises produisent 80% des richesses.
  • 20% de vos vêtements sont portés 80% du temps.
  • 20% des nuages produisent 80% des précipitations.
  • 20% de la musique enregistrée tourne 80% du temps.
  • 20 % des lecteurs lisent 80 % des livres vendus.
  • 20% des mots du langage suffisent à s’exprimer dans 80% des cas.

Assurément, le principe de Pareto n’est qu’une moyenne et cela vient souligner un élément important : la majorité des choses dans la vie n’ont pas un équilibre 1/1.

Certains efforts, certaines actions et certains sacrifices contribuent plus que d’autres à l’atteinte d’un objectif. En gros, il existe un déséquilibre entre les causes et les effets. Ils sont rarement liés de façon égale.

Tableau de Pareto

Qu’est-ce qu’on peut en retirer ?

Dans un monde où l’on répète sans cesse que « le temps c’est de l’argent » ou « qu’il faut travailler dur pour réussir », c’est à croire que la pensée commune nous pousse à aller à l’opposé de ce principe. A la longue, cet état d’esprit du « toujours plus » nous amène à des formes d’épuisement et à une anxiété continue. Dans ce cas, faut-il travailler plus fort ou plus intelligemment ?

Notre temps et notre énergie sont des ressources précieuses et bien heureusement, la nature nous a doté d’un outil merveilleux que l’on nomme le cerveau. Dans ce cas, autant en faire bon usage et apprendre à gérer notre temps et notre énergie plus intelligemment.

La loi du 20/80 nous permet de comprendre que dans chaque domaine de notre vie (travail, activités, loisirs, gestion du temps, de l’argent, etc.) un petit pourcentage de nos efforts sont responsables de la majorité de la valeur que l’on récolte. Le reste, c’est souvent beaucoup d’énergie utilisée dans du superflu.

L'essentialsime de Greg McKeownComme le note Greg McKeown dans son livre (l’essentialisme, la poursuite disciplinée du moins), on doit apprendre à penser en termes de moins mais mieux.  L’objectif est donc d’adopter un nouvel état d’esprit ou l’on s’arrête de temps en temps pour réfléchir et identifier le peu (20%) qui sera responsable de la plus grande partie de nos résultats (80%). Ensuite, on arrête de brasser du vent et on place toute notre attention sur ces 20% là pour influencer fortement le phénomène. Cela demande évidement de faire un travail d’introspection.

Dans son livre best-seller tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études, Olivier Roland partage sa stupéfaction après qu’il ait vérifié la répartition de sa clientèle. Les chiffres disaient que 17% de ses clients étaient responsables d’environ 80% de ses résultats. Une grosse partie de ses revenus découlait d’un mince segment d’effort qu’il investissait dans son entreprise.

 

Les limites du principe de Pareto 

Bien sûr ce principe n’est pas une formule magique. Par exemple, dans le milieu de l’entreprenariat, on peut avoir des problèmes avec certains clients enquiquinants qui peuvent faire perdre du temps et de l’énergie et qui, au final, coûtent plus cher qu’ils ne rapportent à l’entreprise. En appliquant le principe de Pareto dans ce cas-ci, on pourrait analyser la priorité des demandes et arrêter de faire affaire avec les clients non rentables afin de pouvoir répondre aux clients les plus rentables uniquement.

Mais comme on dit : « un client content en parle à 3 personnes, mais un client mécontent en parle à 10 ». Alors à la longue, cela pourrait nuire à la réputation de l’entreprise. En gros, cela souligne l’importance d’y aller avec des pincettes et de toujours appliquer la loi de Pareto de manière intelligente. En ce qui concerne l’application de ce principe dans votre vie, vous êtes la meilleure personne pour identifier les limites à respecter.

 

Et maintenant ?

Comme on l’a vu, c’est un nouvel état d’esprit à adopter. En évitant de s’éparpiller dans des activités superflues pour se focaliser sur l’essentiel avec un éclairage sélectif, on peut accomplir plus de choses en  moins de temps. Ce qui veut dire qu’on a maintenant plus de champ libre pour :

  • Faire les choses qu’on aime.
  • Passer des moments avec les gens qu’on aime.
  • Pour simplement avoir le temps de respirer.
  • Pour être plus équilibré et plus heureux.

Maintenant, je vous invite à prendre un peu de recul et de temps pour vous poser les bonnes questions : Quelles sont mes priorités ? Est-ce qu’il m’arrive de perdre du temps dans des activités superflues ? Qu’est-ce que je peux éliminer ? Sur quoi devrais-je mettre mon temps et mon énergie ?

———

Voilà, je pense que l’essence du message est passé. Mais si vous voulez tout de même en savoir plus sur la loi de Pareto, je vous recommande vraiment « Bien vivre le principe 80/20 » de Richard Koch.

J’espère que cet article vous a plu, et si c’est le cas, je vous invite à le partager ou à cliquer sur « j’aime » car cela améliore la visibilité sur Google 🙂

Et si vous voulez explorer le sujet plus en profondeur, cliquez ici pour découvrir la philosophie de l’essentialiste ou comment réduire, simplifier et se concentrer sur ce qui est absolument essentiel en éliminant tout le reste.

Passez une belle journée.

 

.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  •  
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.